Art & Utopie

Deux ventes cataloguées chaque année
Depuis 2016, les ventes Art et Utopie sont dédiées à l’art brut, à l’art naïf et au lettrisme, mouvement d’après-guerre centré sur l’usage des lettres et de la poésie des mots que la maison de ventes est aujourd’hui la seule à promouvoir en France. Le principe de ces ventes est de rassembler au sein d’une même spécialité ces artistes outsiders, qui ont travaillé toute leur vie en marge des réseaux d’influence et des courants officiels. Écartées des mouvements reconnus de l’art moderne et contemporain, ces œuvres sont ainsi réunies dans une même dynamique, qui permet de mieux comprendre et d’apprécier la démarche artistique à laquelle elles sont associées. Soutenu par des collectionneurs avisés, le marché de ces artistes singuliers est en pleine expansion et inspire de plus en plus d’événements culturels dédiés, à l’image de la récente exposition « Esprit es-tu là ? » organisée en 2020 au musée Maillol et de l’Outsider Art Fair, qui se tient deux fois par an à New York et à Paris. Les ventes Art et Utopie ont d’ailleurs lieu en marge de cette manifestation, à laquelle Ader s’associe chaque année en participant à des rencontres et des échanges.

Le mot de la spécialiste
« L’art brut et naïf, ainsi que le lettrisme, sont des domaines où il est encore possible de faire d’incroyables découvertes et de révéler des artistes totalement inconnus. En 2013, nous avions présenté un chef d’œuvre de l’art naïf, une série de 1 500 animaux fantastiques dessinés à l’aquarelle, à la gouache et à l’encre, réalisée par un anonyme, que nous avons réussi à adjuger 166 400 € frais compris. Le succès de cette vente a permis au marché de reconnaître le talent d’un grand artiste, Josep Baqué (1895-1967), dont le nom est aujourd’hui connu de tous les amateurs et professionnels du secteur. Le collectionneur qui a remporté cet étonnant bestiaire le prête depuis lors pour des expositions thématiques autour de l’art naïf et de Baqué, organisées notamment aux musées d’art brut de Lausanne, au Folk Art Museum de New York et au musée d’art moderne et d’art brut (le LAM) de Villeneuve-d’Ascq. »